Déplacements aériens concurrentiels

Assurer la compétitivité du secteur aéronautique au Canada repose sur deux éléments – le coût et la facilitation des passagers. Faciliter et rendre le transport aérien, les visites et les affaires au Canada plus compétitifs engendre la création d’emplois et stimule le commerce, les voyages et le tourisme, ce qui profite à tous les Canadiens.

Le coût des déplacements aériens au Canada

Comme dans tous les marchés concurrentiels, les lignes aériennes établissent le prix de leur produit, en l’occurrence celui des billets, en tentant d’établir un équilibre entre l’offre et la demande de transport aérien et les frais d’exploitation. En proposant un service abordable, les lignes aériennes canadiennes peuvent attirer les voyageurs dans le contexte d’un marché mondial et ainsi prospérer. Si les transporteurs aériens du Canada ont certains choix quant aux coûts, dans certains domaines clés, ils n’ont aucune marge de manœuvre ou encore une très faible capacité d’éviter les majorations de coûts, en particulier pour ce qui est des loyers des aéroports et des frais d’aérogare et d’atterrissage qu’imposent les autorités aéroportuaires.

Des coûts directs s’ajoutent également à la facture des voyageurs canadiens. Contrairement à ce que l’on observe dans les autres secteurs des transports, le prix d’un billet que fixe une ligne aérienne est souvent sensiblement inférieur au montant qu’elle perçoit du voyageur. Il en est ainsi parce que plusieurs administrations publiques et agences gouvernementales tant au Canada qu’à l’étranger voient dans le transport aérien une façon pratique de recueillir des taxes et des redevances et de récupérer les coûts associés aux services publics.

Au bout du compte, chaque voyageur canadien assume les frais ci-dessous en acquittant un billet d’avion :

  • Les frais d’améliorations aéroportuaires (FAA) de l’autorité aéroportuaire
  • Les frais de sécurité du gouvernement fédéral
  • La taxe sur les produits et services (TPS) du gouvernement du Canada
  • La taxe de vente provinciale (TVP) ou taxe de vente harmonisée (TVH) du gouvernement provincial
  • La ou les taxes d’accise sur le carburant du gouvernement fédéral et, parfois, du gouvernement provincial
  • Les redevances de NAV Canada afférentes aux services de contrôle de la circulation aérienne

Il est également possible que les voyageurs internationaux doivent acquitter d’autres taxes et redevances, selon leur destination.

Accroître la compétitivité des déplacements aériens

Tarifs aériens - les faits

Malgré la trajectoire prometteuse de notre secteur aéronautique, nous avons encore du chemin à parcourir quand il s’agit d’accroître notre compétitivité. En réalité, nos lignes aériennes sont en concurrence directe avec les transporteurs d’autres régions du globe qui sont soutenus par des politiques publiques dans lesquelles les infrastructures du transport aérien sont considérées comme un moteur économique. Par contraste, le cadre désuet du Canada traite l’industrie comme une source de revenus facile et infinie en ajoutant des taxes, redevances et autres frais aux billets d’avion.

Entre 2008 et 2014, l’augmentation du coût des déplacements aériens était bien moins importante que celle du coût de la plupart des produits et services et elle s’est révélée bien inférieure au taux de l’inflation. En fait, les tarifs de base des grandes lignes aériennes du Canada ont chuté de 13,6 % en chiffres absolus durant la même période de temps.

Ainsi donc, bien que les lignes aériennes fassent leur part pour maintenir des tarifs compétitifs, les taxes gouvernementales et autres frais de tiers qui, selon le Forum économique mondial, se classent au 5e rang mondial des taux les plus élevés, continuent de porter atteinte à l’aviation au Canada.

Facilitation du passager

Non seulement il est important d’offrir des prix compétitifs, mais la facilitation du passager doit aussi être de calibre mondial. Cela signifie que faciliter les déplacements aériens, les visites et les affaires au Canada passe nécessairement par des améliorations dans les domaines du contrôle de sécurité, des douanes, de l’immigration, et du traitement des visas.

Un transport aérien sécuritaire

Les lignes aériennes membres du CNLA reconnaissent qu’un transport aérien sûr et sécuritaire est une priorité absolue pour tous les Canadiens et est vital à la sécurité nationale dans son ensemble.

En savoir plus