Déplacements aériens écoresponsables

Notre engagement en matière d’environnement

Les membres du CNLA sont fermement déterminés à réduire l’impact des déplacements aériens sur l’environnement. Chaque transporteur travaille d’ailleurs en ce sens sur plusieurs plans, dont l’efficacité des carburants, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et la promotion des carburants durables pour l’aviation.

Réduction des émissions

Le transport aérien de passagers est responsable d’environ 2 % de toutes les émissions liées aux combustibles fossiles dans le monde entier. Bien qu’il s’agisse là d’une partie infime de l’ensemble des émissions de GES, nous reconnaissons la nécessité de réduire les émissions de l’aviation par des initiatives telles que le Plan d’action du Canada pour réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de l’aviation et le programme Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation (CORSIA) de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Rendement du carburant

Les membres du CNLA ont employé un certain nombre de méthodes pour améliorer le rendement du carburant. Ils continuent d’investir dans des programmes respectifs de renouvellement des parcs aériens, auxquels ils continueront d’ajouter de nouveaux aéronefs plus efficaces.

Les transporteurs poursuivent également la mise en place de politiques et procédures influant sur leurs opérations soit en améliorant leur efficacité soit en réduisant la consommation de carburant. Celles-ci appartiennent généralement aux catégories suivantes :

  • Modifications et maintenance des aéronefs
  • Exploitation des aéronefs
  • Fret et bagages
  • Opérations en vol/restauration
  • Emploi de l’équipement au sol

Carburants durables pour l’aviation

Les carburéacteurs issus de combustibles fossiles sont un type de kérosène (produit pétrolier distillé inventé par un Canadien). Bien que ces combustibles brûlent de manière très efficace par rapport aux autres carburants fossiles, ils sont malgré tout à l’origine d’émissions de GES (environ 2 % des émissions mondiales).

 

La transition vers des carburants carboneutres est en bonne voie et des tests se poursuivent actuellement sur les carburants durables fabriqués à partir de diverses sources telles que les déchets et les plantes cultivées qui n’entrent pas en compétition avec le secteur alimentaire.  Nous appuyons des mesures pour encourager la capacité de production et l’utilisation de carburants durables pour l’aviation au Canada.