Pour les passagers

Nos lignes aériennes membres relient les communautés et les familles entre elles et au monde entier. Nous libérons le potentiel des régions et facilitons les déplacements aériens, les visites et les affaires au Canada.

icon-reclining-green

Des vols minutieusement préparés

Depuis la maintenance des aéronefs à l’avitaillement en carburant en passant par le contrôle des passagers et les préparatifs au poste de pilotage, de nombreuses personnes travaillent d’arrache-pied dans les coulisses pour assurer aux passagers un vol inoubliable.

icon-packing-green

Avant le décollage

Nous recommandons à tous les passagers de consulter le site Web de leur compagnie aérienne avant leur vol pour se renseigner sur la meilleure façon de préparer leur voyage. Vous trouverez toute l’information nécessaire à la préparation de vos bagages enregistrés et bagages à main sur le site Web de chacune de nos lignes aériennes membres.

www.aircanada.ca | www.airtransat.ca | www.flyjazz.ca | www.westjet.com

Les sites des lignes aériennes fournissent des renseignements concernant les documents de voyage requis, les heures d’enregistrement et d’embarquement, les procédures de demande d’assistance particulière, les voyages incluant des enfants, les conditions et préparatifs particuliers relatifs aux voyages incluant des animaux domestiques ou du matériel de sport, les bagages à main et bagages enregistrés, ce qui inclut leur nombre ainsi que leur dimension et leur poids maximaux autorisés, les listes d’articles restreints et interdits, etc. Si vous voyagez en famille, êtes une personne âgée, ou avez des besoins particuliers nécessitant une aide supplémentaire au cours de votre voyage, nous vous recommandons de contacter votre ligne aérienne à l’avance.

Tous les passagers au départ de l’un des aéroports du Canada doivent être soumis à un contrôle de sécurité. Afin de bien préparer votre voyage et vos bagages, nous vous suggérons également de consulter la section du site Web de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) intitulée « Que puis-je emporter? » à http://www.acsta.gc.ca/puisjeemporter.

icon-binoculars-green

Dans les coulisses

Les ingénieurs de la maintenance, le personnel au sol et le personnel navigant ne ménagent pas leurs efforts. Jetez un œil à ce qui se passe dans les coulisses.

icon-wheels-green

Avant le décollage

Bien avant l’arrivée des passagers à l’aéroport, les professionnels de l’entretien aéronautique s’affairent dans les coulisses pour assurer la sécurité des aéronefs tandis que les répartiteurs des opérations aériennes préparent et mettent au point les plans de vol. Pendant que l’on sécurise l’appareil, les passagers et les bagages arrivent à l’aéroport pour les formalités de contrôle. Le personnel navigant et les pilotes procèdent à une série de vérifications et de séances d’instructions pour s’assurer que tout est en place en vue d’un vol sûr et sécuritaire. Par la suite, les agents de bord aident les passagers à monter à bord et à ranger leurs bagages tandis que les pilotes effectuent les procédures nécessaires pour assurer un départ sécuritaire.

Entretien de l'aéronef

 

Chaque jour, les techniciens d’entretien d’aéronef (T.E.A.) exécutent une série de tâches faisant partie d’un programme d’entretien approuvé afin d’assurer en permanence la sécurité de l’appareil. Ces tâches comprennent la vérification de la pression des pneus et une inspection en vue de déceler toute fuite de fluide ou tout dommage à la structure de l’appareil. Elles comprennent aussi la vérification du fonctionnement des systèmes et des commandes. Si une défectuosité est constatée, les T.E.A. prennent les mesures nécessaires pour remettre l’appareil en état de vol sécuritaire.

Planification du vol

Plusieurs heures avant le décollage, les régulateurs de vol préparent le plan de vol, un examen complet de l’itinéraire, des altitudes, de la consommation de carburant et des conditions météorologiques du vol ; ce plan comprend aussi des renseignements détaillés sur les aéroports en route, l’aéronef et d’autres aspects. Les conditions météorologiques représentent une préoccupation de premier plan dans la préparation d’un plan de vol, le pilote devant éviter des conditions comme du verglas, des orages, des cisaillements de vent et même des cendres volcaniques.

Sécurisation de l'appareil

Les agents du service à la clientèle, les bagagistes et les préposés à l’entretien veillent à la sécurité des portes, des trappes et des passerelles d’embarquement et empêchent les personnes non autorisées d’accéder à la cabine et aux soutes à cargo de l’appareil. Seuls les bagages et le cargo enregistrés et ayant fait l’objet d’un contrôle de sécurité sont embarqués dans l’appareil.

Préparatifs au sol

Le personnel de piste vide les installations sanitaires et remplit les réservoirs d’eau de l’appareil.

La quantité de carburant prévue dans le plan de vol est transportée dans un véhicule ravitailleur à l’aéronef pour être ajoutée aux réservoirs au moyen d’un boyau raccordé par l’essencier.

Inspection des passagers

Des agents de contrôle de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien inspectent les passagers et leurs bagages afin de déceler tout article interdit ou dangereux avant l’embarquement.

Les transporteurs aériens mettent en œuvre leurs propres mesures de contrôle des passagers en se référant aux listes de surveillance gouvernementales et à leurs listes de surveillance internes. Cela comprend la vérification de l’identité des passagers en regard de leur carte d’embarquement avant l’embarquement.

Briefing de l'équipage

Le personnel de bord et les pilotes se réunissent dans le cadre d’un briefing de tout l’équipage pour la préparation du vol. Cette réunion est suivie d’un briefing du directeur de service et du préposé en chef au service de bord à l’intention de tous les agents de bord au sujet des caractéristiques de sécurité et des éléments de service de l’appareil.

Préparatifs au poste de pilotage

Lorsque les pilotes arrivent au poste de pilotage, ils enregistrent leur plan de vol dans un système de navigation informatisé, effectuent un certain nombre de vérifications de sécurité dans le poste de pilotage et se préparent en vue du vol. Le commandant de bord et le copilote révisent ensemble leurs responsabilités en cas d’urgence pour s’assurer qu’ils sont sur la même longueur d’onde.

Contrôles de sécurité

Le personnel de bord fait la vérification de tout l’équipement de sécurité de la cabine de même qu’un contrôle de sécurité de l’appareil avant l’embarquement des passagers. C’est à ce moment que le traiteur apporte la nourriture et les boissons dans l’appareil.

Préembarquement

Les agents de bord procèdent au préembarquement de tous les passagers accompagnés de jeunes enfants ou ayant besoin d’assistance. Ils leur font au besoin un exposé individuel des mesures de sécurité.

Embarquement général

On procède ensuite à l’embarquement général. Au moment de l’embarquement, les passagers doivent ranger leurs bagages à main, y compris leurs sacs à main, sous leur siège pour que l’appareil puisse décoller de manière sécuritaire. Il est également crucial que les passagers ferment leur téléphone cellulaire pour ne pas causer d’interférence susceptible de mettre le décollage en péril.

Fermeture de la porte cabine

Les agents de bord ne peuvent fermer que la porte cabine principale lorsque tous les bagages ont été rangés. Chaque aéronef est certifié en fonction d’une démonstration physique à l’effet de pouvoir être évacué dans un délai de 90 secondes avec la moitié des sorties bloquées.

Exposé des mesures de sécurité

Les agents de bord font un exposé des mesures de sécurité pour tous les passagers. Ceux-ci reçoivent des cartes de mesures de sécurité exposant en détail les caractéristiques de sécurité particulières de l’appareil à bord duquel ils se trouvent. L’exposé et les cartes sur les mesures de sécurité sont fondés sur des lignes directrices rigoureuses établies dans le Règlement de l’aviation canadien. Il a d’ailleurs été démontré que le fait d’écouter ces exposés sauve des vies lorsqu’une situation d’urgence se produit.

Refoulement et roulage

Lorsque la porte cabine est fermée et armée ou verrouillée (selon le cas), les pilotes procèdent à la vérification avant démarrage, puis relâchent le frein pour que l’avion soit refoulé de la porte. On utilise une barre de remorquage pour déplacer l’avion vers un lieu où il est possible de procéder au démarrage des moteurs de manière sécuritaire après que le pilote en ait obtenu l’autorisation. Lorsque la barre de remorquage est détachée, les pilotes attendent alors l’autorisation du contrôle au sol avant de pouvoir rouler jusqu’à la piste pour le décollage.

Dégivrage

La présence de glace ou de neige sur les ailes ou sur d’autres surfaces critiques de l’avion peut avoir des incidences graves sur sa performance et comporter des risques importants pour le vol. On doit voir à les faire éliminer avant le décollage de l’avion, ce qui peut ajouter au temps de vol prévu. Après qu’on a pulvérisé l’agent de déglaçage sur l’avion, celui-ci doit décoller avant que l’agent de déglaçage perde son efficacité, sinon il faudra répéter l’opération de déglaçage.

Décollage

Au bout de la piste, les pilotes doivent procéder aux vérifications avant le décollage, aviser les agents de bord de prendre leur position, puis attendre l’autorisation de décollage du contrôle de la circulation aérienne avant d’appliquer la poussée de décollage. L’aéronef accélère alors sur la piste pour prendre son envol.

"

icon-departing_green

En vol

Pendant le vol, il incombe à l’équipage de voir à la sûreté et à la sécurité du vol et de tous les passagers. Par ailleurs, l’équipage reçoit constamment de l’information et du soutien pendant toute la durée du vol de la part des contrôleurs aériens et des agents de régulation des vols, qui coordonnent les besoins de l’équipage, ainsi que de diverses autorités aérospatiales.

Contrôle de la circulation aérienne

 

Lorsque l’avion a décollé, le pilote entre en contact radio avec le contrôleur des départs. Ce dernier est responsable du maintien de la séparation entre les aéronefs dans un secteur d’espace aérien désigné et c’est lui qui autorise l’aéronef à atteindre son altitude de croisière et à amorcer sa descente. Tout au long du vol, les contrôleurs surveillent les pilotes pour s’assurer qu’ils se conforment à l’itinéraire, à la vitesse et à la séparation convenus.

Sécurité de la cabine

Lorsque la porte cabine se ferme, l’équipage est responsable de la sécurité de tous les passagers. Les agents de bord surveillent continuellement le fonctionnement des éléments de cabine de l’appareil ainsi que le comportement des passagers. Ils ont reçu une formation complète pour faire face à toute situation susceptible de se produire au cours du vol.

Sécurité de la cabine de pilotage

Le poste de pilotage (cabine pilote) doit être sécurisé en tout temps, ce qui signifie que la porte doit être gardée fermée et verrouillée et que l’accès y est limité aux membres de l’équipage autorisés. L’équipage est toujours en contact avec le contrôle de la circulation aérienne et avec la régulation des vols dans l’éventualité où il aurait besoin d’un appui supplémentaire ou de devoir transmettre des renseignements importants.

Système de surveillance des vols

Chaque société aérienne membre du CNLA exploite un système de surveillance des vols par le truchement de son service de régulation des vols, qui surveille continuellement la position de l’appareil durant le vol.

Les régulateurs de vol suivent tout le vol en étant continuellement informés par le contrôle de la circulation aérienne des détails de la progression du vol. Si un régulateur doit changer l’itinéraire du vol pour permettre de contourner un danger potentiel ou consulter les pilotes au sujet de toute autre préoccupation entourant le vol, il doit communiquer directement avec la cabine de pilotage par téléphone ou liaison de données.

Autre élément du système de surveillance des vols : le Centre de maintenance, qui peut être en communication avec l’appareil et l’équipage. Toute défectuosité décelée par l’équipage, les systèmes de surveillance à bord et le personnel de piste est signalée au Centre de maintenance, qui alerte le personnel de maintenance afin qu’il puisse prendre les mesure appropriées pour résoudre la défectuosité avant le prochain vol de l’appareil.

Sécurité des passagers

Il incombe au personnel de cabine d’assurer la sécurité de tous les passagers durant tout le vol. Tous les membres du personnel de cabine ont reçu la formation et les accréditations nécessaires en RCR et en premiers soins et suivent une formation annuelle afin de pouvoir maîtriser tous les aspects de leur rôle liés à la sécurité et faire face à une variété de situations d’urgence en cours de vol. Toute préoccupation en rapport avec la sécurité des passagers doit être signalée au personnel de cabine afin qu’il y donne suite.

Les passagers doivent obéir à toutes les instructions du personnel de cabine. Ils doivent toujours porter leur ceinture de sécurité lorsqu’ils sont assis en cas de turbulence imprévue. Ils doivent aussi regagner leur siège dès que le personnel de cabine ou le pilote le demande.

"

icon-landing-green

À l’arrivée

Une fois que les pilotes ont fait atterrir l’aéronef de manière sécuritaire et l’ont fait rouler jusqu’à la porte de débarquement, les passagers débarquent afin d’aller récupérer leurs bagages ou prendre leur vol de correspondance. Au moment où les responsabilités du personnel navigant et des pilotes prennent fin, le personnel au sol prend la relève et les professionnels de l’entretien effectuent les réparations nécessaires avant un nouveau vol s’il y a lieu.

Atterrissage de l'appareil

 

Avant que l’avion entreprenne sa descente, le pilote aux commandes doit informer l’autre pilote de la piste qui sera utilisée pour l’atterrissage ainsi que des détails entourant les procédures d’approche et d’atterrissage à suivre. Les pilotes exécutent ensuite les vérifications de sécurité de pré-descente et en approche. Lorsqu’ils reçoivent l’autorisation d’approche, ils amorcent la descente. Ils doivent à nouveau recevoir l’autorisation du Contrôle de la circulation aérienne avant d’atterrir.

Arrivée à la porte

Après s’être posé, l’avion roule sur la piste vers la voie de circulation, puis vers la porte d’arrivée. Les moteurs sont alors arrêtés.

Dès que l’avion est à la porte, les portes de soute sont ouvertes pour permettre le déchargement de la cargaison par les bagagistes. Le personnel de cabine désarme ou déverrouille la porte cabine et l’ouvre.

Arrivées

Après l’ouverture de la porte cabine, les passagers sont invités à descendre de l’avion. Ils suivent alors les panneaux les menant à la section des arrivées de l’aéroport, où leurs bagages enregistrés arriveront sur le carrousel à bagages après avoir été déchargés de l’avion par les bagagistes.

"

icon-id-green

Droits des voyageurs

Vos droits en tant que passager aérien sont protégés par les Droits des voyageurs aériens Canada, une initiative de protection des utilisateurs du transport aérien du Gouvernement du Canada. Les membres du CNLA se conforment à toutes les dispositions et obligations mentionnées dans les Droits des voyageurs aériens Canada.

Toujours plus de connexions

Les politiques plus progressistes et concurrentielles aidant, l’industrie aéronautique peut continuer à faire progresser l’économie du Canada grâce à la création d’emplois, aux échanges commerciaux et au tourisme.

Découvrez nos ressources